jeudi 20 juillet 2017

L'essentiel de Frédéric Marcou

C'est une nouvelle fois via le site SimPlement que j'ai eu le plaisir de relire une oeuvre de Frédéric Marcou, auteur auto-édité. L'essentiel est une anthologie sur ses dix ans d'auteur (2005-2015).

Voici le résumé :

"Ce livre reprend les autres livres déjà parus, c'est le meilleur de ce que j'ai fait auquel j'ai rajouté des inédits, plus quelques dessins originaux."



Mon dernier article était une chronique concernant un recueil de nouvelles sombres du même auteur. J'avais moyennement aimé ma lecture, car selon moi certaines nouvelles n'étaient pas assez élaborées.

Pour cette lecture ce fut totalement différent, n'étant pas du tout amatrice de poésie, j'ai tout d'abord eu un peu peur de me lasser et en fin de compte j'ai beaucoup apprécié découvrir ce genre.

Cette anthologie nous transporte à travers des poèmes et des nouvelles dans l'univers de l'auteur, sa vie, ses amours, son ressenti sur divers sujets... Une profonde sincérité émane de sa poésie, de ses différents écrits.

C'est écrit en toute simplicité, c'est fluide, ça se lit vite et ça nous plonge dans la vision de Frédéric Marcou que j'ai trouvé parfois très émouvante et d'autres fois très drôle.

Il nous embarque aussi dans son métier d'auteur, et quel métier !

Je ne regrette pas ma lecture, c'est pour moi une lecture idéale pour la saison. Je le recommande bien entendu à ceux qui aiment la poésie mais aussi à ceux qui comme moi ont un peu peur de lire ce genre, n'attendez plus !

Ce recueil est disponible sur ce lien.

mercredi 5 juillet 2017

Voyage au pays de l'envie de Frédéric Marcou

Voici mon avis sur le recueil de nouvelles, Voyage au pays de l'envie de Frédéric Marcou. C'est un recueil aux nouvelles sombres, mêlant la réalité à l'imaginaire, avec une petite pointe de noirceur et parfois d'humour.

Voici le résumé :

Ceci est un recueil de cinq nouvelles fantastiques teintées de science-fiction. Il se veut ancré dans la réalité tout en laissant une large place à l'imagination et à l'imaginaire.

Destiné à un large public, il sera certainement plus particulèrement apprécié des adolescents.





Tout d'abord, j'ai apprécié les thèmes que l'auteur aborde.
Ce mélange fantastique parfois presque onirique, nous transporte dans un monde à la fois bien réel mais tellement étrange.

Frédéric Marcou aborde la fin de vie avec noirceur, souvent de manière tragique.

Sur les cinq nouvelles, ma favorite reste la première, "Il ne vous reste plus qu'à signer" que j'ai trouvé très réussie. C'est l'histoire d'un petit garçon qui se trouve être la réincarnation de l'auteur lui même. J'ai trouvé cette nouvelle bien élaborée, bien travaillée et avec un bon suspens.

La seconde nouvelle "Damnation" m'a particulièrement plu aussi, tant par l'étrangeté que par le mystère et le stress dont elle émane.
Il s'agit là d'un homme poussant indéfiniment un chariot, il pense être en enfer mais il ne sait plus vraiment qui il est.
L'auteur précise au début de la nouvelle, que celle ci était à la base un roman. Je pense que j'aurai préféré lire cette histoire sous la forme d'un roman tant l'histoire est complexe et fascinante.

Les trois autres nouvelles, "Rêve impromptu", "Homo Sapiens Sapiens Neandertalis" et "Une autre forme de mort" étaient intéressantes aussi mais pas assez développées à mon goût.
Je les ai trouvé trop courtes, trop brèves, parfois allant droit au but sans laisser le temps au lecteur de s'imprégner de l'environnement, de l'intrigue.

Le thème et les histoires restent néanmoins captivantes mais il manque selon moi un petit quelque chose.

"Rêve impromptu" parle d'un homme pensant être un sorcier et faisant parti d'un monde où une religion d'Etat domine la population.
"Homo Sapiens Sapiens Neandertalis" nous parle d'une jeune femme, Bettina qui travaille dans le domaine de la science, elle fera une découverte surprenante qui bluffera ses collègues une découverte tellement importante pouvant changer l'Histoire de la physique mais tous n'ont pas les mêmes sincères ambitions...
"Une autre forme de mort" parle d'un voyage astral particulier. Des souvenirs qui s'écoulent dans les derniers instants d'un homme.

Il est vrai que ces nouvelles pourraient plaire à des adolescents, les histoires sont courtes et fluides à lire.

Voici le lien où acheter le recueil.

lundi 3 juillet 2017

En un rien de tant de Laurent Hunziker

Voici mon avis sur le très beau En un rien de tant de Laurent Hunziker, auteur auto-édité qui m'a envoyé son livre via la plateforme Simplement Pro.
C'est un récit de vie, l'histoire d'un homme comme tant d'autres.

Voici le résumé :

Paris, un homme meurt d'une crise cardiaque à la Porte d'Orléans en allant prendre son métro pour se rendre à la Fnac en début d'après-midi.
Le roman retrace un peu sa vie, imagine, avec des anecdotes réelles vécues par l'auteur, son parcours avant d'en arriver là, quelques-uns de ses souvenirs, de ses voyages, ses aventures, son appartement désormais silencieux où son chat l'attend. Le vide qu'il laisse. Le monde qu'il quitte sans y être préparé. 

Un essai sur la fatalité, la fragilité de la vie dont il faut profiter intensément avant qu'elle ne s'arrête, n'importe où, n'importe quand... et se transforme en rien: En un rien de tant!





C'est une histoire très douce, malgré le sujet dont elle parle.
La mort, qui touche subitement un homme qui n'en avait pourtant pas fini avec la vie, avec les aventures. Car sa vie fut une aventure, un voyage à travers le monde, des relations humaines, une vie tout simplement.
L'auteur nous transporte de Paris à Londres, de La Nouvelle Orléans au Laos, de Montréal à New York... Les descriptions sont belles, détaillées, si réelles. En tant que lecteur, on voit bien que l'auteur raconte là ses propres anecdotes tant la véracité se ressent.

Le protagoniste, Louis, est un homme très touchant, un homme bon, qui vit un peu malgré lui. Il ne vit pas spécialement la vie dont il a tant rêvé mais il vit, et c'est là l'essentiel. Son coeur est brisé mais il survit tant bien que mal à travers ses nombreux voyages et ses nombreuses rencontres.

L'auteur nous ramène dans une réalité qui nous concerne tous, cette mort qui peut survenir à tout instant...
Le regard des autres face à cet évènement, la vie qui continue, qui ne s'arrête jamais vraiment.

J'ai aimé cette histoire si terre à terre, si vraie. Laurent Hunziker a une très belle plume, presque poétique, on sent également que l'auteur est très cultivé, on retrouve de belles références littéraires et musicales dans son roman.

C'est un livre qui se lit facilement, il y a quelques longueurs parfois, mais la lecture reste fluide.

Je recommande cette lecture à tous, car c'est un essai qui parle de la vie, et de ses conséquences. Un livre qui pousse à la réflexion et qui en touchera plus d'un.

Voici le lien pour vous le procurer.