dimanche 21 mai 2017

La morte amoureuse de Theophile Gautier


 "Vous me demandez, frère, si j'ai aimé; oui."

Ainsi démarre ce somptueux roman. La morte amoureuse de Théophile Gautier est un classique, fantastique et gothique.

Voici le résumé :

Le vieux Romuald raconte à un autre ecclésiastique qu'il nomme "frère" les faits étranges qui ont suivi son ordination. Alors jeune moine d'une cure de campagne, il vit une expérience troublante : le jour il est homme d'église, la nuit il est un jeune seigneur de Venise. Cette existence bicéphale prends sa source avec la rencontre de Clarimonde, une courtisane sur laquelle courent les plus sordides rumeurs. Frère Sérapion met en garde Romuald : il ne doit pas se laisser tourmenter par une goule, un vampire qui n'a d'autre volonté que de l'éloigner de Dieu. Mais la fascination qu'elle exerce sur lui est telle qu'il naît entre eux un amour plus fort que la mort. Un amour qui permit à Clarimonde de revenir d'un endroit "Sans Soleil ni Lune" pour rejoindre son aimé. Pour Romuald tout est de plus en plus confus. Il ne sait qui, d'entre le prêtre ou le gentilhomme, est l'identité chimérique. Mais un soir, il découvre que Clarimonde le drogue pour qu'il s'endorme profondément de façon à ce qu'elle le pique de son aiguille en or ; et puisse se nourrir parcimonieusement du sang vermeil de Romuald. Violemment encouragés par Sérapion, ils vont chercher tous deux la tombe de Clarimonde dans le cimetière de la commune. Trouvant l'emplacement du cercueil, le vieil abbé Sérapion n'hésite pas à la profaner. La belle courtisane y gît, blanche mais fraîche, sereine, un filet de sang coulant de ses lèvres. Saisi d'une rage folle, Sérapion exorcise la morte dont le cadavre se disloque en un tas de " cendre et d’os ". Romuald conclura son récit par cette phrase : « Ne regardez jamais une femme, et marchez toujours les yeux fixés en terre, car, si chaste et si calme que vous soyez, il suffit d'une minute pour vous faire perdre l'éternité. »





Romuald, un prêtre âgé de 60 ans, raconte à un ecclésiastique sa mystérieuse expérience qu'il a vécu plus jeune. Avant de devenir prêtre, Romuald était voué à la foi. Rien ne le perturbait dans sa croyance, il croyait ferme en son destin de prêtre et rêvait de faire la messe. Sa vie n'était que foi en l'église catholique. Mais le jour de son ordination, il fait une étrange rencontre dans l'église. Une belle jeune femme apparaît et il est soudainement épris de celle ci. Il en tombe fou amoureux et une réelle obsession pour elle le domine. Cependant bien que l'envie de devenir prêtre lui échappe tout à coup, il n'arrive pas à dire non. Il devient donc prêtre.
C'est en sortant de l'église qu'une main glacée l'agrippe et lui dit : "Malheureux ! Malheureux ! Qu'as tu fais ?"

C'est ainsi que tout démarre, en tant que lecteur nous ne savons jamais si le personnage principal rêve ou vit réellement cette aventure mystique. Le narrateur lui même en doute.
La belle Clarimonde est une terrible tentatrice et Romuald ne sait plus où donner de la tête tant sa foi et son attirance pour cette femme se confrontent. Il se demande même si elle est un ange ou un démon.
Une nuit, il est appelé afin de réaliser les derniers sacrements sur le corps d'une femme qui n'est autre que celui de Clarimonde.
Il a toujours l'impression qu'elle est en vie et le doute le hante tant son attirance est profonde. C'est alors qu'il l'embrasse et la ramène ainsi à la vie.
Mais il se réveillera fiévreux et se demandera si tout cela n'était qu'un rêve...
C'est ensuite qu'il apprendra qui est réellement Clarimonde et tous les mystères et secrets qui l'accompagne.

J'ai beaucoup aimé ma lecture, étant adepte de livres gothiques, je ne pouvais qu'être conquise.
Ce livre dépeint parfaitement l'image qu'a l'église de la femme à l'époque. Une image de femme tentatrice dont il faut impérativement éviter le regard. Le surnaturel qui se mêle à l'intrigue nous plonge dans un univers angoissant et terriblement glaçant.

Ce livre est un classique du genre, et la plume de Théophile Gautier est si belle, son vocabulaire si riche, qu'on ne peut sortir indifférent de cette lecture.

Où acheter ce livre :
https://www.amazon.fr/dp/B008U7VRHA/ref=dp-kindle-redirect?_encoding=UTF8&btkr=1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire